House Of Cards annulé, Kevin Spacey accusé. Est-ce le début de la fin pour Hollywood?

Netflix a mis fin à la production de la télé série House Of Cards quelques heures après que des accusations d’agressions sexuelles ont été faites contre Kevin Spacey.

House Of Cards annulé, Kevin Spacey accusé. Est-ce le début de la fin pour Hollywood?

Après Harvey Weinstein et Ben Affleck, nous avons eu Éric Salvail et Gilbert Rozon ici au Québec, nous voilà avec d’autres allégations d’agressions sexuelles, cette fois-ci contre la star de House Of Cards, la télé-séries politique populaire de Netflix.

Anthony Rapp, agressé lorsqu’il était âgé que de 14 ans

Anthony Rapp

Dimanche, 29 octobre, l’acteur américain Anthony Rapp a rapporté à BuzzFeed (une source de nouvelles qui laisse à désirer, soyons honnêtes) une rencontre avec Kevin Spacey en 1989 alors qu’il était âgé de 14 ans. Kevin Spacey lui avait alors fait des avances sexuelles. Kevin Spacey, lundi matin, s’est excusé au public sur son twitter tout en faisant son coming out en nous disant que ce n’était que des « comportements d’ivresse inappropriés ».

Quelques heures plus tard, nous apprenons que Netflix met fin à la production de la 6ème et saison finale de House Of Cards, série qui a mis Netflix sur la map dans le domaine des séries télé.

Le début de la fin pour Hollywood?

Avec toutes ces allégations qui font surface, on doit commencer à se poser de sérieuses questions sur ces stars qu’on vénère au quotidien. Ces accusations ne datent pas d’hier, on parle ici d’une agression faite sur un mineur il y a 18 ans. Harvey Weinstein, lui copulait avec des jeunes aspirantes actrices depuis maintenant 30 ans. Cette dépravation date depuis toujours, ne soyons pas aveugle. L’internet est réellement ce qui est arrivé de pire à Hollywood. D’abord, il y a eu le piratage qui est aujourd’hui plus présent que jamais et maintenant ce voile qui se lève sur le côté pervers et dépravé du star système!

Combien de temps donnez-vous aux méga stars actuelles avant que l’on découvre leur plus grands vices? C’est à suivre!

Commentaires